Réponse de la liste Nouveau Départ pour Cesson

ELECTIONS MUNICIPALES 2020 

Quel territoire « durable » aujourd’hui et demain ? Quelle transition écologique ?

Questionnaire du collectif associatif [GRAND PARIS SUD ECOCITOYEN]*

aux  candidats se présentant dans les communes de la Communauté d’Agglomération

Grand Paris Sud Seine-Essonne-Sénart

 

Notre territoire est dans l’urgence …Le temps est celui de l’action ! Notre Communauté d’Agglomération doit être un acteur prépondérant de la transition écologique, vers un nouveau modèle environnemental, social et économique. 

Pour la première fois en 2014, lors des dernières élections municipales, les candidats pressentis pour siéger au Conseil communautaire d’Agglomération ont été désignés (« fléchés ») par chaque liste se présentant.

Notre collectif considère donc que la campagne électorale qui s’ouvre au printemps 2020 ne doit pas concerner seulement les enjeux communaux.

Cette période doit être aussi le temps :

  • du bilan de l’action de la Communauté d’Agglomération menée pendant ce mandat 2014/2020 ;
  • de la prise d’engagements communautaires précis sur lesquels les candidats qui se présentent, s’engagent et sont prêts à agir.

Ce questionnaire, qui s’attache principalement aux sujets de la responsabilité de la communauté d’agglomération, est donc destiné à permettre à chaque liste se présentant dans les 23 communes de l’agglomération de faire connaître :

  • leur appréciation du mandat communautaire qui s’achève ;
  • leur projet politique pour l’agglomération durant les six prochaines années.

Les réponses seront rendues publiques quelque temps avant la clôture de la campagne,  de façon à ce que chaque citoyen et électeur puisse accorder ses suffrages en toute connaissance et en toute clarté. Merci de bien vouloir répondre aux questions qui suivent :
 

 

AMEGAGEMENT DU TERRITOIRE

  • Quel bilan faites-vous de la politique d’aménagement du territoire menée par votre commune ET par la communauté d’agglomération durant le mandat qui s’achève ?

Nouveau Départ Pour Cesson  :

Nous considérons qu’il n’y a pas suffisamment de réflexion sur ces questions à l’échelle de Cesson. Nous voulons mieux penser l’urbanisation, et nous ne nous satisfaisons pas de la politique des « dents creuses », c’est-à-dire d’une urbanisation non contrôlée laissée à l’initiative des promoteurs privés, sans réflexion globale sur l’urbanisme et sur les enjeux du développement durable à l’échelle de la commune.

Nous pensons qu’il y a une contradiction entre le renforcement du Carré Sénart et les objectifs du développement durable.

Nous regrettons que la création de Grand Paris Sud ait affaibli le projet de ville de Sénart.

 

  • Quelle est votre position sur l’établissement d’un Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) ? 
  • Nouveau Départ Pour Cesson  :

A quelle échelle ce Plan serait-il défini ? Dans quelles conditions ? Comment les citoyens seraient-ils associés à son élaboration ? Comment s’articulerait-il avec le PLU de Cesson ? L’échelle de Sénart serait sans doute plus pertinente, et il ne faudrait pas dessaisir les communes de leurs décisions.

 

  • Quelle est votre position sur le rôle et le contenu du Schéma de Cohérence Territorial (SCoT) ?
  • Nouveau Départ Pour Cesson  :
  • Nous n’avons pas d’informations sur l’élaboration de ce document, qui ne semble pas avoir été conduite selon l’échéancier qui était prévu. Nous mènerons après les élections une analyse du SCOT en construction pour préciser nos positions, en conformité avec les engagements de notre campagne.

 

  • Quelle politique mettrez-vous en œuvre :
  • au niveaux communal et communautaire à propos des Zones d’Activité et zones commerciales existantes ou en projet ?
  • Nouveau Départ Pour Cesson  :
  • Nous souhaitons arrêter le développement des grands centres commerciaux, privilégier les circuits courts, le co-working, le développement de l’économie sociale et solidaire.
  • Nous souhaitons rééquilibrer les activités économiques qui sont trop centrées sur la logistique et favoriser le développement de l’emploi local.
  • Nous ne sommes pas favorables au consumérisme et au développement des déplacements de voiture générés par les grands centres commerciaux. Nous regrettons que les communes délèguent à un acteur privé la gestion de ces fonctions essentielle pour tout projet urbain.
  • Nous souhaitons développer de véritables centres dans les différentes agglomérations de Sénart, par exemple pour Cesson / Vert-Saint-Denis

 

  • Nouveau Départ Pour Cesson  :
  • en matière de développement/densification de l’habitat  (cf. circulaire ministérielle 29 juillet 2019), pour une agglomération soutenable ?
  • La densification de l’habitat n’est pas une réponse suffisante, car ce slogan peut masquer en pratique le développement de projets immobiliers inadaptés.
  • Il faut répondre à la demande de logement et aux exigences réglementaires sans détruire les espaces naturels et sans remettre en cause l’environnement de notre commune, qui a motivé bien souvent l’installation de ses habitants.
  • Il faut être attentif aux espaces collectifs, à la préservation du patrimoine, à l’évolution des infrastructures, développer la ville dans le cadre d’un vrai projet, éviter l’uniformisation du bâti liée aux choix discutables des promoteurs (par exemple l’architecture pseudo classique et les toits à la Mansard).

 

  • en matière de protection des populations contre les risques naturels et technologiques ?
  • Nouveau Départ Pour Cesson  :
  • Plusieurs éléments doivent être pris en compte dans le plan de prévention des risques. A Cesson, il faut prendre au sérieux la question du rû de Ballory, apprécier les risques liés à la répétition des épisodes de sécheresse (argile), les risques liés au ruissellement du fait de l’imperméabilisation des sols, les risques liés à l’implantation de Kühne Nagel.

COMPETENCES DELEGUEES

  • Quelles seraient, selon vous,  les compétences de la communauté d’agglomération à mutualiser obligatoirement, optionnellement ? » Quelles compétences nouvelles voudriez-vous affecter à la Communauté d’Agglomération ?

Nouveau Départ Pour Cesson  :

  • Pour l’instant, nous ne souhaitons pas déléguer de nouvelles compétences. Nous proposons de commencer par faire en lien avec les citoyens un bilan de ce qui a déjà été fait dans ce domaine, pour voir ce qui doit être amélioré, notamment pour éviter un éloignement des prises de décision par rapport aux citoyens. Nous sommes favorables à une intercommunalité maîtrisée, pour développer de nouvelles politiques actées par les citoyens, dans une logique de subsidiarité. Certains de nos objectifs de campagne ne peuvent en effet être mis en œuvre qu’à l’échelle de l’agglomération (transports, carte culture, etc.)

 

ECONOMIES D’ENERGIES –LUTTE CONTRE LES GAZ A EFFET DE SERRE (GES)

  • Quel bilan faites-vous de la politique de votre commune ET de l’agglomération  en la matière ?
  • Nouveau Départ Pour Cesson  :
  • Nous manquons de recul en la matière, vu la date récente de création de l’agglomération. Concernant Sénart, nous pensons que ces objectifs pourraient être mieux pris en compte dans les grands projets d’aménagement. Nous déplorons vivement le manque de réflexion sur l’aménagement de la Plaine du Moulin à vent, conçue pour l’automobile et sans autre commerce qu’Auchan. Le Carré Sénart est aussi manifestement conçu pour la voiture. Il n’y a pas eu de volonté de penser la lutte contre le dérèglement climatique dans cet aménagement (fausses éoliennes, conception de l’isolation ?). Il reste beaucoup à faire pour rectifier les erreurs de politiques d’aménagement très datées.
  • Comment évaluez-vous  l’impact du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) adopté par le Conseil communautaire sur votre commune ? Sur l’agglomération ?
  • Nouveau Départ Pour Cesson  :
  • Les objectifs du PCAET sur la commune et l'agglo sont flous et méconnus du grand public. Seuls les initiés aux questions environnementales avaient été conviés aux réunions de concertation. A des horaires et lieux peu accessibles.
  • Un questionnaire en ligne avait été mis en place, mais sans possibilité d'ajouter des commentaires ou autres suggestions. Dans les faits : peu de réponses au regard du nombre d'habitants sur le territoire.
  • Nous souhaitons un plan climat plus ambitieux et plus ouvert au grand public compte tenu de l'urgence climatique.

 

  • Quelle politique mettrez-vous en œuvre en matière :
    • D’économie d’énergie (chauffage, isolation, consommations énergie, etc.) dans les bâtiments publics, dans les logements sociaux et privés ?
  • Nouveau Départ Pour Cesson/ Engagements 2020-2026   :
  • Mise en place d’un Service municipal de la transition énergétique (faciliter les actions des citoyens, en donnant des conseils et en centralisant les informations, en lien avec les différents organismes et institutions)
  • Atteindre 50% d’électricité renouvelable pour bâtiments et éclairage public 

 

  • de mobilités ?
  • Nouveau Départ Pour Cesson/ Engagements 2020-2026   :
  • Refonte du plan de circulation en lien avec VSD afin de réduire massivement l’usage de la voiture
  • Eviter de construire un nouveau parking à la gare de Cesson (concertation avec les communes concernées: Seine-Port, Saint Fargeau, Savigny, Nandy, VSD, etc.)
  • Création d’un réseau Pédibus géré par la mairie et développement du covoiturage pour diminuer les flux matin/soir (gare et écoles)
  • Rendre l’offre de transports en commun plus attractives (renégociation du contrat de bus, mise en activité de bus biogaz, voir des solutions GPS de navettes électriques à la demande, pression de GPS / IDF Mobilités sur la question du RER D, installation d’un affichage en direct des horaires de bus sur les quais de la gare, coordination impérative des horaires de bus et de RER). Gratuité du bus pour les scolaires et les chômeurs.
  • Création d’un véritable réseau de pistes cyclables sécurisées, connecté avec le réseau GPS en cours de finalisation, reliant les points centraux de la commune et de Sénart, qui doivent être équipés de parkings à vélo couverts et sécurités (en particulier les écoles et les deux côtés de la gare)
  • Harmoniser la règle de priorité avec VSD (priorité à droite).
  • Faciliter la circulation piétonne en adaptant les trottoirs et en créant une zone de circulation apaisée en centre ville. Sécuriser la sortie du collège Grand Parc.
  • Inciter les élèves à utiliser le vélo. Organiser des journées vélo sur la commune.
  • Renouveler progressivement le parc automobile de la commune avec des véhicules biogaz ou électriques.

 

  • de transports de marchandise, intra et extra communautaire ?

Nouveau Départ pour Cesson : 

 

  • de réduction/gestion des déchets ?
  • Nouveau Départ Pour Cesson/ Engagements 2020-2026   :

Notre objectif est de réduire le volume des déchets.  En plus des sites actuels de récupération de verre, nous souhaitons développer les bacs à compost. Nous reverrons avec le Lombric les choix qui sont faits en matière de tri, afin de vérifier qu’ils sont les plus efficients. Nous souhaitons étudier la mise à disposition par le Lombric d’une partie du compost généré par les ramassages de déchets verts, et voir s’il est possible de réduire le passage des ramassages d’ordures ménagères.

BIODIVERSITE TRAME VERTE  BLEUE NOIRE

  • Quel bilan faites-vous de la politique de votre commune ET de la communauté d’agglomération en la matière ?
  • Réponse Nouveau Départ pour Cesson :
  • La réflexion de la commune est insuffisante (ru de Ballory, manque de réactivité face à l’abattage injustifié de vieux chênes, par exemple sur le chantier de rénovation du collège Grand Parc).
  • Le système d’éclairage est mal réglé, malgré nos demandes répétées : il faut certes éviter l’éclairage inutile de l’espace public, mais l’ensemble des rues doit être correctement éclairé afin de garantir la sécurité des habitants, ce qui n’est pas le cas actuellement. Il faut aussi veiller à ce que les bâtiments ne restent pas éclairés la nuit (commerces, bureaux).
  • Quelle politique mettrez-vous en œuvre en matière :
    • de gestion  de la ressource en eau ?
    • de protection de la faune et la flore ?
  • Nouveau Départ Pour Cesson/ Engagements 2020-2026   :
  • Poursuivre la gestion différenciée et favoriser espèces végétales adaptées
  • Nommer un référent Biodiversité chargé d’évaluer l’évolution des espèces animales et végétales dans les espaces verts de la commune, soutenir les actions citoyennes (protection des crapauds)
  • Faire respecter la législation éclairage pour enseignes lumineuses et bureaux dans la ville
  • Augmenter la place de l’eau dans la ville (fontaines, bassins, etc.) et mieux assurer la propreté du ru de Ballory (ce qui pose le problème de la remise en état des systèmes d’évacuation des eaux pluviales qui débordent régulièrement dans le rû et de procéder au nettoyage de certains segments du cours d’au, et de sensibiliser la population sur l’importance de ce ru et de sa protection).
  • Développer une gestion transparente de l’eau et mettre en place des systèmes de récupération et d’utilisation différenciée de l’eau de pluie sur les bâtiments de la commune
  • Nomination d’un référent Biodiversité au sein de l’équipe Municipale

 

RESERVES FONCIERES AGRICULTURE

  • Quel bilan faites-vous de la politique de votre commune ET votre agglomération en la matière ?

Réponse Nouveau Départ pour Cesson :

 

  • Quelle politique mettrez-vous en œuvre en matière :
  • d’évolution des modèles agricole en vigueur sur notre territoire ?
  • de structuration d’une filière agro-alimentaire de proximité sur notre territoire ?
  • de gestion du foncier agricole et forestier ?

 

  • Nouveau Départ Pour Cesson/ Engagements 2020-2026   :
  • Préserver les terres agricoles (GPS) et apporter soutien aux circuits de distribution locale
  • Améliorer l’offre de produits frais émanant de circuits courts. Echanger avec VSD pour améliorer l’offre des marchés (création d’un grand marché commun ?) Et revoir l’offre globale des commerces sur nos deux communes. Soutenir l’action de l’AMAP et donner une meilleure visibilité à cette structure dans la commune.

L’éducation à l’alimentation doit devenir un thème fort de notre action. Nous souhaitons faire de la restauration scolaire un symbole de notre action en faveur de la transition écologique, en particulier en développant les circuits courts (car bio ne veut pas forcément dire local). La cantine pourrait ainsi être un modèle de ce qui doit être fait en matière d’alimentation.

  • Les cantines proposeront 70 % de bio et/ou local soit au moins 2 éléments du repas (au lieu de 1 actuellement). Les repas fournis dans les écoles ont un élément du repas « bio » chaque jour, mais ils sont fournis par un prestataire privé.

La loi impose depuis novembre 2020, un repas végétarien par semaine, ce qui est déjà en place. Nous étudierons les effets sur le prix, le gaspillage alimentaire et l’appréciation des enfants. Une étude  sur la mise en place d’une option d’un repas végétarien chaque jour en plus du repas carné (sur inscription pour faciliter la gestion).

Nous préférons donner moins de viande mais de meilleure qualité.

Nous pensons qu’il serait préférable de remunicipaliser la cantine, éventuellement en lien avec Vert Saint Denis qui est déjà dans cette configuration.

 

PARTICIPATION CITOYENNE, INCLUSION

 

  • Quel bilan faites-vous de la politique menée par votre commune, la communauté d’agglomération, en matière de participation citoyenne, d’inclusion sociale, économique et environnementale ?
  • Nouveau Départ Pour Cesson/ Engagements 2020-2026   :

Le bilan de la commune en ce domaine n’est pas satisfaisant. L’agglomération ne correspond pas à un espace vécu et les décisions sont souvent perçues comme hors de contrôle des citoyens.

  • Quelle politique mettrez-vous en œuvre  en matière :
  • de création, de développement de dispositifs de participation, d’initiative citoyenne, de concertation effective, de co-construction dans l’ensemble des domaines d’action de l’agglomération ?
  • de politique associative locale et territoriale ?
  • de précarité énergétique des populations ?
  • de soutien aux emplois tournés vers la transition écologique du territoire ?
  • Nouveau Départ Pour Cesson/ Engagements 2020-2026   :
  • Participation citoyenne : co-construire en lien avec un cabinet d’urbanisme un nouveau projet urbain (construire une centralité et répondre aux impératifs écologiques).
  • Développer les « permis de végétaliser » en mettant à disposition des jardinières dans l’espace public, les écoles, maison de retraite … afin de favoriser la plantation de fleurs, aromates, légumes par les habitants.
  • Rendre accessible les espaces numériques au plus grand nombre (mobiliser les espaces culturels, rendre visibles ces espaces)
  • Mettre en place un point d’accueil et un livret d’accueil pour les migrants, ouvrir les dispositifs de la commune de façon inconditionnelle.
  • développer la construction des politiques locales, en développant au moins un dispositif de co-construction des politiques locales
  • Création d’une commission inter-communale du temps long (GPS)
  • Création d’un Comité Local pour la Vie Associative (CLVA), élaboration d’une charte, affectation de moyens de manière transparente.
  • Mise à disposition d’un lieu pour les initiatives citoyennes
  • Etat des lieux de la précarité énergétique. Orienter et conseiller les ménages pour réduire cette précarité

 

 

  • Pour garantir la soutenabilité de l’agglomération, quelles sont vos propositions en matière de gouvernance, de la mise en œuvre de ses compétences, du lien et de la coopération entre les communes et l’agglomération ?

Réponse Nouveau Départ Pour Cesson   / Engagements 2020-2026  :

Nous souhaitons favoriser les prises de décision et la réflexion commune à l’échelle de Sénart, mieux associer les citoyens aux décisions, éviter au mieux le « green washing », construire un projet commun aux différentes communes pour remédier aux erreurs des dernières décennies.

Vos réponses à ce questionnaire sont à retourner à l’adresse mail du collectif :

gpsecocitoyen@gmail.com

 

Elles seront mises en ligne sur notre site web dédié à cet effet, au fur et à mesure de leurs arrivées :

http://gpse.e-monsite.com/

 

 

*[GPSE], Qui sommes-nous ?

 

 

 

Suite à la création début 2016 de la nouvelle agglomération Grand Paris Sud / Seine-Essonne-Sénart, des associations d’Essonne et de Seine-et-Marne agissant, dans ce périmètre, sur les questions locales de défense de l’environnement, du cadre de vie, de la promotion du développement durable, ont décidé de constituer ensemble un collectif associatif intitulé [Grand Paris Sud  Eco citoyen].

 

Ce collectif a pour objectif  de faire entendre, au prisme du développement durable, une voix de la société civile, citoyenne et associative, pour toutes les questions qui détermineront les politiques mises en œuvre par cette nouvelle agglomération, maintenant comme dans les années à venir : développement économique, emploi, logement, transports, urbanisme et équilibre du territoire, environnement, ….

 

Notre démarche se veut citoyenne car elle entend contribuer à une démocratie citoyenne vivante, favoriser des formes nouvelles de participation démocratique en donnant toute sa place à la société civile. Nous engageons les élus de la nouvelle agglomération à en faire vivre les conditions.

 

Notre objectif se veut aussi éco citoyen car nous souhaitons contribuer à la création d’un territoire durable plus respectueux des ressources naturelles, des populations, de l’environnement et du cadre de vie.

 

(GPSE publie une lettre régulière : l’Ecocitoyen déchaîné, dont les 11 numéros déjà parus sont accessibles sur notre site WEB.)

 

 Les associations membres du collectif Grand Paris Sud Eco citoyen

   ADE (Association de Défense de l’Environnement de Sénart et environs),  ARNASSEN  (Association pour la reconnaissance de Noisement…), C-E-E (Corbeil-Essonnes-Environnement), DDNA  (Développement durable Notre avenir), EVRY Sud, EVRY Village, SEE (Soisy-Etiolles-Environnement).

 

*nos associations sont membres du réseau France Nature Environnement 77 et 91.

Date de dernière mise à jour : 07/03/2020